• fr

Description de montage

Plan de pose – Contrôle des dimensions et du ferraillage

Nous réalisons, sur base de vos plans, un plan de pose ainsi que les plans de détails de chaque élément de prémur.

Les plans que vous recevez de notre part contiennent tous les renseignements nécessaires à la fabrication et à la pose des prémurs.

Le plan global présente une vue 3D, une vue de haut et une vue en élévation des éléments. Ce plan comprend les renseignements suivants :

  • Les numéros des éléments ;
  • L’endroit de montage de chaque élément ;
  • Les dimensions de chaque élément ;
  • Les dimensions du bâtiment ;

Les plans de détails contiennent les renseignements suivants :

  • le numéro du prémur ;
  • l’enrobage, l’épaisseur des parois, la qualité de béton, … ;
  • une vue de chaque voile et une vue du dessus permettant d’illustrer toutes les dimensions nécessaires à la conception de l’élément (ouvertures, position et entraxe des raidisseurs, position des ancres de levages, …) ;
  • la section d’acier ;

Préparation du chantier avant la pose des prémurs

Sur chantier, les fondations auront été bétonnées avec une tolérance de niveau qui correspond au jeu de montage choisi. Pour un jeu de montage théorique entre fondation et prémur de 2 cm, la tolérance de niveau de la fondation devrait avoir une précision de 1 cm.

Les barres d’attente prévues par le bureau d’études sont posées à une distance d’au moins 2 cm par rapport à l’intérieur du prémur afin d’éviter les risques de collision avec les parois du prémur. Votre bureau d’ingénieur tient compte du raccourcissement du bras de levier interne.

 

L’ingénieur prend aussi en compte qu’il faut couper de temps en temps une barre d’attente suite à la collision avec les raidisseurs (nous conseillons 10 % d’armatures d’attente supplémentaires).

Préparation avant la livraison:

  • tracer les limitations des prémurs avec le numéro correspondant sur la radier;
  • installation les madriers;
  • préparer les cales de mise à niveau;
  • repérer au préalable la position des étançons double-effet.

Transport

Les prémurs sont généralement transportés à la verticale. Pour ce faire, ils sont placés sur une enceinte métallique appelée «rack».

Le « rack » est chargé sur le camion. Ce camion spécifique peut charger jusqu’à 26To pour un ensemble d’éléments d’une longueur maximale de 8,70 m.

Il est donc important que le chemin d’accès au chantier soit carrossable au poids lourds et que le chauffeur ait suffisamment de place pour manœuvrer aisément. En cas de problèmes, le client en avise le transporteur le plus rapidement possible afin de trouver une solution adéquate.

 

Les prémurs sont donc placés soit par la grue tour ou grue mobile présente sur place.

Le poids de chaque élément est renseigné sur le plan de détail, de manière à choisir la grue adéquate.

Lorsque les dimensions des prémurs le permettent, ceux-ci peuvent être transportés « couchés », sur un semi-remorque (la largeur maximale d’un semi-remorque étant de 2,50 m)

Outillage nécessaire pour le montage

Voici l’outillage nécessaire pour un montage optimal des prémurs:

  • niveau optique
  • niveau à bulle
  • double-mètre
  • mètre-ruban
  • ficelle de traçage
  • craie
  • foreuse à percussion et forets
  • palan
  • visseuse électrique ou pneumatique
  • clés à douilles pour la fixation des étais
  • rallonge électrique
  • chevilles (M14), tirefonds 12×60 et rondelles pour la fixation des étais aux éléments et rondelles adaptées à vos étais
  • barre à mine
  • pied-de-biche, masse
  • maillet
  • deux étançons à double-effet par élément
  • plaquettes d’ajustement en métal ou en matière synthétique en différentes épaisseurs
  • cales en bois
  • disqueuse avec disque diamanté

Pose des prémurs

La pose peut se dérouler de la manière suivante :

  • l’élément est soulevé et manœuvré en position. A l’endroit de montage de l’élément, deux personnes suffisent pour exécuter les manipulations nécessaires.
  • le prémur est placé contre le madrier faisant office de butée et sur les calles de mise à niveau.
  • les étançons double-effet sont ensuite fixés par boulonnage aux douilles synthétiques incorporées dans les prémurs.
  • l’élément est mis d’aplomb, à l’aide des étançons, en utilisant un niveau à bulle.
  • une autre solution consiste à utiliser les calles de mise à niveau, uniquement d’ un côté, de poser l’élément sur celles-ci, de le mettre d’aplomb à l’aide des étançons.
 
  • un joint de 1 cm est prévu entre chaque élément de prémur.
  • les éléments peuvent être légèrement déplacés à l’aide d’un pied-de-biche ou d’une barre à mine.
  • les crochets de levage sont seulement enlevés de l’élément de prémur lorsque celui-ci est parfaitement fixé et étayé en toute sécurité. Le crochet s’attache à l’ancre de levage comme le schéma ci-dessous. Prenez soin de vérifier la fermeture du clapet de sécurité du crochet.
  • il peut être utile de bétonner en fin de journée sur une hauteur de 70 cm, afin d’éviter tous risques de déplacement accidentel des éléments.
  • lors du montage des prémurs, vous veillerez aux mesures de sécurité, comme le port du casque, l’interdiction de circuler sous la charge, la prise en considération des câbles aériens etc.

Préparation avant le bétonnage

La préparation avant le bétonnage consiste essentiellement à :

– terminer les travaux de coffrage et d’étançonnement ;

– installer les organes de liaison entre les prémurs ;

– placer les dispositifs d’étanchéité dans les joints horizontaux (prémur/Radier ou prémur/plancher) et verticaux (prémur/prémur) suivant la pression d’eau sollicitant l’ouvrage.

 Concernant les travaux d’étançonnement :

 

– Les coins des prémurs sont étançonnés ou reliés par l’intermédiaire de fers plats pliés.

– Les réservations dans les prémurs (fenêtres, portes, …) sont coffrées et étançonnées.

Concernant les armatures de liaison :

– celles-ci seront conçues et placées suivant les indications du bureau d’études.

Concernant l’étanchéité avec des pressions d’eau peu élevées :

– Le joint à la base du prémur est coffré ou jointoyé suivant les exigences de l’architecte.

– Les joints verticaux entre les prémurs sont fermés par un joint mousse, par un jointoyage au mortier ou par simple planche de coffrage fixée par chevilles clous.

Concernant l’étanchéité avec des pressions d’eau élevées (comme énoncé au point 3.4.18):

-la base du prémur peut être munie d’un joint avec bande d’injection « Colmatec », injection d’un produit (Intectin) dans le joint

-la base du prémur peut être munie d’une plaque étanche

-la base du prémur peut être munie d’un joint hydro-gonflant en bentonite pour combler les vides lors de l’infiltration d’eau après le retrait du béton. (colmaRub)

Le bétonnage

Le béton de remplissage a été commandé dans la qualité prescrite.

Juste avant le bétonnage, l’intérieur des prémurs est humidifié par arrosage.

Si nécessaire, on appliquera une laitance de ciment (juste avant le bétonnage) au fond du mur, sur la dalle de fondation. Sans laitance, le béton a tendance à saigner car ce n’est pas étanche d’où l’importance d’augmenter le E/C dans le premier bétonnage.

Lors du bétonnage, vérifiez l’efficacité de tous les étançons, coffrages de finition, ….

 

Le béton est soigneusement vibré.

Il est conseillé de faire le premier lit de bétonnage avec une granulométrie de 0.8 pour faciliter le bon remplissage du joint de pose.

Afin d’éviter une trop grande pression du béton sur les parois du prémur, il est important de respecter la vitesse de bétonnage fixée à 75 cm / hr.

Le prémur est terminé

En utilisant les prémurs d’Alpha – Béton, vous obtenez une enceinte en béton armé qui répond aux exigences les plus élevées.

De légers dégâts aux prémurs n’altèrent en rien la qualité et la résistance du mur fini.

En général, les étançons de montage restent en place jusqu’ à durcissement suffisant du béton. Le temps pour atteindre la résistance désirée dépend entre autres de la qualité du béton commandé et de la température ambiante.

Dans le doute, il est conseillé de demander au bureau d’études qui prendra en compte l’influence des impacts extérieures (terres, vent, ..)

Prière de consulter le fournisseur de béton, l’architecte ou le bureau d’études pour des informations détaillées à ce sujet.

 

[Explication prémurs] – [Détails techniques]

Attention:
Tous les renseignements indiqués dans ce document-ci, proviennent d’ouvrages de références, des normes et de notre expérience. Les renseignements et détails techniques indiqués n’engagent par contre en rien notre responsabilité. Tous les calculs de stabilité, la surveillance de chantier, la réalisation des travaux, … sont à charge du client et sont à concevoir et à exécuter suivant les normes en vigueur, ainsi que suivant les règles de l’art de la construction.